Maintien de la gréve du 02 Juillet

UN DIALOGUE DE SOURD

Suite à l’appel à la grève lancé par la CGT et FO pour la 2 juillet, la direction a convoqué les organisations concernées à une réunion ce jeudi 29 juin. En premier lieu, Newrest nous a fait part de son incompréhension sur ce mouvement. D’une part, il n’y aurait des problèmes de chargement que de façon résiduelle. La preuve, Facilit’Rail a été récompensé d’un prix pour la mise en place du site de Charenton. D’autre part, une grève le jour du lancement de la LGV sur Montparnasse nous ferait mal voir par la SNCF, Ce dont on se fout littéralement, le conflit doit, en autre démontrer à la SNCF la culture du tout profit de Newrest au détriment de la qualité de service,

Nous avons évoqué les 2 sujets sur lesquels portent notre action de dimanche:

La convention collective

CGT et FO : Notre demande est toujours le rattachement à la CCN de la branche ferroviaire. De plus, quelque soit, au final la convention collective qui nous sera appliquée, il sera obligatoire de négocier des conditions de notre intégration avec une organisation patronal. Il est donc indispensable que les différentes entités ferroviaires de Newrest se réunissent en syndicat employeur.

Newrest n’en voit pas l’utilité et insiste sur la loi El Khomri qui favorise les accords d’entreprise. Nos employeurs espèrent visiblement aussi beaucoup de la future loi travail qui devrait amplifier cet état de fait (merci les organisations réformistes).

Les plans de chargement et d’armement non respectés.

Comme cité plus haut, pour Newrest, il n’y aurait quasiment plus de problème.

Nous avons rappelé que les engagements de Newrest lors du conflit de mars sur ces points ne sont toujours pas tenus,

Là, Newrest étant carrément dans le déni et on a participé à un véritable dialogue de sourd,

 Pour conclure :Devant les non réponses de la direction, la CGT et FO maintiennent plus que jamais, l’appel à la grève pour le 2 juillet.

Voici le Tract à diffuser:

Grève du 2 juillet 2017

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *