IDTGV :Quel avenir pour le personnel ?

Jeudi 18 mai se tenait, à l’instigation de la CGT, un comité central d’entreprise Newrest Wagons-Lits avec à l’ordre du jour, un point important sur le passage des trains IDTGV dans l’activité TGV et ses conséquences.

D’après la direction Newrest :

  • Les trains IDTGV au départ de Montparnasse deviennent TGV au 3 juillet.
  • Les trains IDTGV de gare de Lyon deviennent TGV le 11 décembre mais pour la direction certains trains pourraient passer Ouigo.
  • Il n’y aurait eu que de vagues contacts entre Newrest, SNCF (IDTGV) et LSG concernant les conditions de transfert du personnel.
  • L’ensemble du personnel IDTGV serait transféré chez Newrest Wagons-Lits le 11 décembre avec une répartition entre Montparnasse et gare de Lyon. La question se pose pour le personnel administratif qui travaillerait éventuellement en partie pour d’autres filiales LSG et sur le nombre d’agents non transférables si une partie de l’activité devenait Ouigo.

Pour la CGT, il est inadmissible de laisser les agents dans l’expectative concernant leur avenir. La SNCF doit rapidement prendre les mesures nécessaires afin que l’ensemble des salariés de LSG Linearis puisse être affecté à Newrest Wagons-Lits France et que celui-ci en soit informé des conditions. Il en va de sa responsabilité sociale.

Concernant la reprise du personnel, l’article L-1224-1 du code du travail et l’article 20 de la convention collective en règlent les modalités de manière précise. Les agents sont accueillis dans la nouvelle société avec le maintien des avantages acquis. Au niveau Newrest Wagons-Lits, l’accord du 27 mai 2014 prévoit l’application de l’accord NRF et de ses avenants à tous les salariés travaillant sur Newrest Wagons-Lits. Les agents de LSG Linearis ayant un statut largement inférieur à ceux de Newrest verront donc leurs conditions sociales s’améliorer.

En application de l’accord d’harmonisation du 27 mai 2014 signé par la CGT et par FO, dès son arrivée chez Newrest, le personnel bénéficiera pour les mesures principales, des conditions suivantes :

  • 6ème semaine de congés payés,
  • Lundi de pentecôte férié,
  • 1530h annuelles au lieu de 1607h,
  • 115 repos par an contre 113,
  • 5% et 7% d’intéressement au lieu de 3.5% et 6%,
  • En cas d’agent 2 intéressement sur 75% du CA au lieu de 50%,
  • Indemnités repas roulants à 14.16 €,

La CGT interviendra au niveau de la SNCF afin qu’elle garantisse qu’aucun agent ne soit laissé sur le carreau et il serait bon que le personnel rappelle au donneur d’ordre qu’il existe et doit être considéré.

Voici le Tract à diffuser:

IDTGV_transfert

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *