NON à la casse de notre Convention Collective !

Le 15 décembre 2016, un appel national à la grève a été suivi par une grande partie des salariés de la Restauration Ferroviaire : LSG Linéaris, Elvetino, Momentum, Rail Rest, Facilit’Rail International et France, Newrest Wagons-lits France et International.

Premiers reculs liés à la loi Travail (El khomri), les articles 24 et 25 précipitent la disparition de centaines de Conventions Collectives jugées trop peu « représentatives » au 31/12/2016, dont la Convention Collective Nationale de la Restauration Ferroviaire.

Une première mobilisation exceptionnelle de plus de 400 personnes a permis qu’une délégation syndicale soit reçue par l’Union des Transports Publics (Syndicat des Employeurs du Ferroviaire). Cette délégation syndicale a fait part de la volonté du personnel roulant et sédentaire de conserver les spécificités de leur métier dans une convention collective protectrice, ainsi que leur inquiétude concernant une fusion avec une convention collective inappropriée.

A ce jour, le Ministère du Travail a prévu de rattacher notre convention à celle des Cafétérias. Cette modification, si elle aboutit, aura des conséquences, comme la réduction où la suppression de nombreux acquis.

  • Grille d’ancienneté.
  • Complément maladie et accident du travail.
  • Indemnités de licenciement.
  • 13ème mois…

Ces acquis représentent une adaptation du code du travail à la pénibilité et aux conditions de travail face auxquelles les salariés ne sauraient être défendus et protégés par la convention collective des Cafétérias.

Je signe en cliquant tout en haut de cette page pour que les employés de la Restauration Ferroviaire soient rattachés à la grande Convention Collective Nationale du Ferroviaire en cours de négociation.

Cette pétition sera remise à:

  • Alain Vidalies Secrétaire d´État chargé des transport
  • Myriam El Khomri Ministre du travail
  • Jean-Pierre Farandou Président de l’Union des Transports Publics
Lien
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *